Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 16:58


Celle-ci consiste pour un individu à faire tout ce qu'il veut sans connaître
aucune limite fixée notoirement par les autres.


                   Ceci revient notoirement à dire que l'être humain libre l'est effectivement
dans les proportions qu'il désigne lui-même. A vrai dire, il emprisonne réellement
selon sa propre volonté sa liberté.
 

                  Cette affirmation que l'on peut facilement discutée repose sur plusieurs concepts qui se révèlent extrêmement importants pour cette créatrice de l'entreprise EMAUV.

                  

Il s'agit notoirement de :

                                                                     - la nature

                                                                       - la volonté

                                                                              - la conscience
                                                                     - la morale

                                                                                - les croyances.

                Une question intervient soudainement dans l'esprit de goldachrys
(la créatrice de la société EMAUV) : toutes ces notions doivent-elles se référer
à seulement une seule personne ou celle émanant au contraire de la société
c'est-à-dire de l'ensemble d'êtres humains qui se réunissent en raison de
partages communs de valeurs ?

               
Goldachrys choisit seulement de répondre en personne à sa propre
interrogation.

               
Elle choisit de traiter d'abord "cette liberté qui se retrouve encadrée par ses voeux
qui se conforment certainement à ses principes".

               
Examinons les idées impliquées par cette partie de phrase.

               
Bien sûr, il faut se situer uniquement dans un contexte philosophique goldachrysien
purement théorique (Tous les autres secteurs qui permettent aux êtres de montrer leur créativité ne se verront pas du tout explicités, du moins pour le moment au cours de ses prochainsdéveloppements).


                Goldachrys considère que l'humain naît libre depuis sa naissance. Toutefois, il faut bien reconnaître que le bébé dans les 1ers mois de sa vie dispose tout de même d'une liberté dans la mesure où il dispose entièrement de la possibilité de pleurer afin de transmettre sa liste de revendication de ses besoins.


                 Ensuite, l'enfant même petit, jeune, se montre entièrement capable de faire comprendre à ses parents ce qu'il veut.

Partager cet article

Repost0

commentaires